Villeranges : Cominor – La Mancha n’a pas besoin de forages pour garder le bénéfice de son titre minier !

La multinationale Cominor – La Mancha renonce à faire prolonger la phase de travaux de forages. Le récépissé (c’est à dire l’accord de la préfecture) qui lui permettait d’envisager des travaux de forages  est arrivé à échéance le 31 mars 2016.

logo-mines-300x158

Les miniers n’ont pas remis les pieds en Creuse depuis l’automne dernier, époque à laquelle ils ont tenté, sans succès, d’obtenir l’accord des propriétaires des terrains concernés par ces forages. Engluée dans un discours peu convaincant, la compagnie minière s’est heurtée à la résistance de tout un territoire qui refuse la mine. La base opérationnelle de l’entreprise, située à Gouzon, est restée déserte depuis le départ des derniers géologues en octobre dernier.

L’article paru dans la revue Challenges est à l’image de « La Mancha » qui, depuis le début de ce projet, a pris pour habitude de manipuler l’opinion publique. Nous les savons par ailleurs occupés à fusionner avec la société canadienne Endeavour et à racheter des sociétés minières en faillite.  Sacha Mendel a été recruté pour prendre en main la communication de La Mancha.

Prochaine échéance : la Cominor a jusqu’au 17 juillet 2016 pour déposer une demande de renouvellement du P.E.R. de Villeranges (qui avait été octroyé le 18 novembre 2013, pour 3 ans).

La lutte continue !

StopMines23 continue son travail d’information et ses actions afin que ce permis de polluer l’est creusois ainsi que nos voisins de l’Allier soit définitivement enterré !

10 fev sacha mandel

Mine d’or : la société Cominor a laissé expirer son autorisation de sondages profonds. La Montagne, 04-2016

M. le Préfet de la Creuse déclare n’avoir aucune nouvelle de Cominor. France Bleu Creuse, 03-2016

Non, Cominor n’a pas renoncé à son projet de recherche à Villeranges. France Bleu Creuse, 03-2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *