Réseau Education Sans Frontière 23

____________________________________

31/05/2018

JEUDI SOLIDAIRE / tous les jeudi – 18h – devant la préfecture de Guéret (23)

En soutien aux migrants, demandeurs d’asile, de nombreuses familles sont toujours menacées d’expulsion sur le territoire.

___________________________________

05/06/2018

LETTRE OUVERTE CONTRE L’EXPULSION DE NOS ÉLÈVES

à M. Blanquer, Ministre de l’Éducation Nationale

à Mme Gavini-Chevet, Rectrice de l’Académie de Limoges

à M. Fichet, Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale de la Creuse

à M. Collomb, Ministre de l’Intérieur

à M. Chopin, Préfet de la Creuse jusqu’au 5 juin 2018

à Mme Debatte, nouvelle Préfète de la Creuse

Au collège Martin Nadaud de Guéret dans la Creuse, trois élèves sont en cours d’expulsion du fait du refus de leur demande d’asile. Deux élèves sont aussi concernés à l’école Jacques Prévert de Guéret, un au lycée de St Vaury (Creuse), et un au lycée de Felletin (Creuse). Ces élèves sont depuis plusieurs années en France, ils sont bien intégrés dans leur classe, ils ont des amis, ils fréquentent des clubs de sport. Scolairement, ces enfants ont fait d’énormes progrès, ils sont très assidus et ponctuels.

Leurs parents sont eux aussi très intégrés. Ils ont par exemple travaillé à Guéret mais ne le peuvent plus suite à la procédure d’expulsion. Ou ils ont des promesses d’embauche. Ou ils sont très malades. Ils viennent de pays en grande difficulté comme la République Démocratique du Congo. Et ils ont confié leurs enfants à l’Éducation Nationale française.

Comprenez ce qui nous motive aujourd’hui : on nous a confié ces enfants pour les accompagner dans leur apprentissage de la citoyenneté et, paradoxalement, on leur enlève l’avenir qu’ils construisent ici avec leurs familles. En tant que professionnels de l’Éducation Nationale, Citoyens, et Êtres Humains, nous ne pouvons pas accepter cela, leur départ est inenvisageable.

Le jeudi 17 mai, plus de 80 % des enseignants du collège Martin Nadaud ont manifesté pour dénoncer ces expulsions, accompagnés par de nombreux personnels venus de plusieurs établissements scolaires, par des parents d’élèves, par des élèves, par des représentants de différents syndicats de l’Éducation Nationale, par des bénévoles de Réseau Éducation Sans Frontière Creuse, par des bénévoles du Secours Populaire, par le Président de la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret, et par le Maire de Guéret. Une délégation a remis une pétition de plus de 500 signatures à la préfecture, où une audience nous a été accordée.

La préfecture nous a alors répondu que ces expulsions sont légales ; que M. le Préfet peut intervenir à titre tout à fait exceptionnel et justifié pour interrompre ces expulsions ; que ce que l’on avait fait était bien, et que nous ne pouvions pas en faire plus. Nous ne pouvons nous satisfaire de cette réponse. Nous ne baisserons pas les bras. Nous demandons que les demandes d’asile de nos élèves et de leurs familles soient accordées, ou qu’un titre de séjour de longue durée pour maladies graves ou emplois leur soit fourni.

En décembre dernier, M. Blanquer disait : « Quand je compare ce qui se fait chez nous et ce qui se passe dans certains pays, la grande différence, c’est la confiance. L’école a besoin de confiance et de se vivre comme une communauté ».

En espérant que notre requête retiendra toute votre attention,

Les personnels mobilisés du Collège Martin Nadaud de Guéret, dans la Creuse

Cosignataires :

De nombreux parents d’élèves mobilisés du Collège Martin Nadaud de Guéret

FCPE de la Creuse, Fédération des Conseils de Parents d’Élèves

Organisations syndicales de l’Education Nationale :

SUD Éducation Limousin

CGT Educ’Action Limousin

SNES-FSU Limousin

FNEC FP FO Limousin

Élus :

Alain Rousset Président du Conseil régional Nouvelle Aquitaine

Eric Correia Conseiller régional Nouvelle Aquitaine,

Président de la Communauté d’agglomération du grand Guéret

Michel Vergnier Maire de Guéret

Geneviève Barat Conseillère régionale Nouvelle Aquitaine,

Vice-Présidente en charge de la ruralité, du vivre ensemble, de la vie associative, et de la citoyenneté

Jerôme Orvain Conseiller régional Nouvelle Aquitaine

Jean-Luc Léger Conseiller départemental de la Creuse

lettre ouverte élèves martin nadaud

____________________________________

 

JEUDI SOLIDAIRE / Jeudi 24 mai – 18h

Demain Jeudi 24 Mai solidaire avec les migrants rassemblement devant la préfecture de Guéret à 18h00 pour qu’il n’y ait plus jamais de Blessing….et contre le délit de solidarité!

Tous les jeudis depuis plusieurs semaine un rassemblement se tient devant la préfecture de Guéret à 18h en soutien aux demandeurs d’asiles, dont plusieurs familles sous la menace imminente d’une expulsion.

Ce jeudi 24 mai, nous nous réunissons en mémoire de Blessing, cette jeune nigériane de 20 ans dont le corps a été retrouvé noyé dans la Durance, dans les Hautes-Alpes début mai.

Article de Mediapart : Blessing-20-ans-meurt-noyee-en-France-en-traversant-la-frontiere

______________________________________________________________________

SOUTIEN A NOS ÉLÈVES DEMANDEURS D’ASILE EN COURS D’EXPULSION – JOURNÉE D’ACTION jeudi 17/05

Quelques faits :

– Autour de Guéret, les familles de plus de 40 élèves demandent l’asile à la France. De nombreux élèves, dont deux à l’école Prévert, trois au collège Martin Nadaud, une au lycée Favard, ont reçu une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) de la préfecture, et sont donc expulsables à tout moment.

– Plusieurs familles ont dû quitter leur logement et vivent dans des chambres d’hôtel avec des bons d’alimentation.

– Exemple de pays d’origine : la République Démocratique du Congo. Qu’est ce qui y attend nos élèves ? La malnutrition, la prostitution, la guerre, la mort.

– Remarque d’une maman il y a quelques jours : « Si je mourais, mes enfants pourraient rester » (en tant que mineurs isolés en famille d’accueil ou en foyer…).

– Madame la Préfète a le pouvoir d’accorder des titres de séjour, justifiés par le fait que de nombreuses personnes sont malades ou ont des promesses d’embauche.

Nous, personnels et parents d’élèves du collège Martin Nadaud, ne pouvons nous résoudre à laisser faire, à nous retrouver devant des chaises vides dans nos classes. Chacun doit prendre conscience de la gravité de la situation :

Nos élèves sont tout simplement en DANGER.

Nous allons donc nous mettre en GRÈVE le JEUDI 17 MAI et manifester jusqu’à la préfecture. Nous avons demandé une audience à Monsieur le Préfet à 11h. Nous partirons de Martin Nadaud à 9h, en passant par l’école Prévert, le lycée Bourdan, l’école Cerclier, le collège Marouzeau.

NOUS PROPOSONS AUX PARENTS D’ÉLÈVES ET A TOUTES LES PERSONNES VOLONTAIRES DE SE JOINDRE A NOUS

A titre personnel, nous pensons aussi que les élèves peuvent nous rejoindre sous la responsabilité de leurs parents, par solidarité avec leurs camarades. Dans les nouveaux programmes du collège, une compétence à travailler est de permettre aux élèves de « Mettre en œuvre une action responsable et citoyenne, seul ou en groupe, en et hors milieu scolaire, et en témoigner »…

Ci-dessous :

préavis de grève du syndicat SUD Education Limousin : Préavis de grève – mai 2018

et une pétition à signer et faire signer le plus largement possible : Pétitions soutien élèves

————————————————————————————————————————————

Revue de presse locale suite à l’action de lundi 14/05 :

L’ÉCHO DE LA CREUSE – Mercredi 16 mai 2018 :

echo sans papiers

LA MONTAGNE – 15 mai 2018 :

la montagne 15 mai

Reportage sur RPG :

https://radiopaysdegueret.bandcamp.com/track/manifestation-enfants-expulsables

_____________________________________________________________________

Presse – Nationale :

« Il faut refuser la loi Asile et immigration » – tribune d’élu(e)s et de citoyen(ne)s pour une politique de l’accueil et un droit d’asile, paru dans Libération le 22 avril 2018 : http://www.liberation.fr/debats/2018/04/22/pour-une-politique-de-l-accueil-et-un-droit-d-asile-effectif_1644682

______________________________________________________________________

Communiqué de presse RESF 23-page-001