Limoges – 16/01/2021 : Contre le projet de loi « Sécurité Globale » et pour la Liberté

Contre le projet de loi sécurité globale, pour la Liberté, rendez-vous ce samedi 16 janvier, à Limoges, 11h devant la préfecture !

2021 est arrivé et on reste mobilisé !

La promesse de ré-écriture de l’article 24 du projet de loi Sécurité Globale ne suffit pas !

2020 a vu des mobilisations nombreuses et d’ampleur dans presque tous les secteurs : les hospitaliers, les facteurs, les cheminots, les enseignants, les retraités, les journalistes, les chômeurs et précaires, les artistes et tous les acteur des secteurs artistiques et culturels…

Nous avons manifesté contre les violences policières, contre le patriarcat, contre le racisme…

Nous avons manifesté contre ce gouvernement et ce système ultra-libéral…

Et ce malgré la crise sanitaire qui nous est tombée dessus et sa gestion désastreuse.

2020 a vu ni plus ni moins qu’une déclaration de guerre (« Nous sommes en guerre » – Emmanuel Macron au virus), la déclaration de l’état d’urgence et sa prolongation jusqu’à aujourd’hui, la mise en place de deux confinements, d’un couvre-feu, la fermeture des discothèques (qui n’ont jamais réouvert depuis mars dernier !), des bars, restaurants, café, théâtre, salles de concerts – et même des librairies ! – l’interdiction de nous réunir…

Et malgré tout nous étions dans la rue !

En 2020 sont nés :

Le projet de loi Sécurité Globale et l’élargissement des 3 fichiers de « sécurité publiques » permettant de surveiller et ficher plus massivement la population et notamment les militants et militantes,

Le projet de loi contre les séparatismes – rebaptisé projet de loi « Confortant les principes républicains » et ses dispositions visant à interdire l’instruction à domicile,

Un projet de loi « Pour un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires » présenté en toute fin d’année et permettant notamment au premier ministre de prendre par décret à peu près toutes les dispositions permises par la loi d’état d’urgence : limiter ou interdire les déplacements, limiter ou interdire l’ouverture de certains commerces… et conditionner les déplacements de la population à la présentation des résultats d’un test et/ou au « suivi d’un traitement préventif, y compris l’administration d’un vaccin, ou d’un traitement curatif »…

En 2020 le gouvernement a aussi reculé, sur l’article 24 du projet de loi « Sécurité Globale » et sur l’utilisation des drones.

On ne lâche rien !

2020 a vu des attaques en règle contre nos libertés collectives et individuelles,
2021 verra la liberté l’emporter sur l’autoritarisme et l’obscurantisme !

Pour la défense de nos libertés collectives et individuelles faisons entendre nos voix :

Rendez-vous samedi 16 janvier à 11h, devant la préfecture de Limoges !

Covoiturage possible depuis Guéret : rdv 9h30 au plus tard devant la mairie.

Étant donné que nous avons décidé de converger vers Limoges ce samedi, qu’un certain nombre des organisateurs des derniers rassemblements creusois s’associent aux associations limougeaudes pour cet appel et seront à Limoges et non en Creuse, il n’y aura pas à notre connaissance, ni à notre initiative, de déclaration de rassemblement à Guéret cette semaine.

Les rassemblements et manifestations à caractère revendicatif déclarés en préfecture ne sont pas interdits par l’état d’urgence sanitaire : NOUS POUVONS MANIFESTER !

Appel Événements Sécurité Globale / Liberté