Dimanche 24 juin – 14h : Appel à mobilisation – Mûr de Bretagne (22)

VARISCAN racheté par APOLLO MINERALS : les PER bretons seraient enterrés ? FAKE NEWS !

Il y a quelques jours le député Marc le Fur et le maire de Ploeuc-L’Hermitage Thibaut Guignard annonçaient que les PER bretons ne seraient pas repris par Apollo Minerals, le nouveau propriétaire de Variscan. La compagnie aurait déclaré ne pas s’intéresser au permis bretons, mais souhaitaient consolider « 100% du permis de Couflens (Ariège) » : FAKE NEWS ! C’est la deuxième fois en une année que les élus locaux annoncent à tort l’abandon des projets miniers bretons. Désinformation et récupération politique de tous bords font-elles partie d’une nouvelle stratégie permettant de mener à une acceptation sociale de cette relance minière à la française ? Toutes mes excuses pour avoir participé à diffuser ces fausse information. les PER bretons pourraient bien être transféré à Apollo Minerals. LA DATE BUTOIR POUR SIGNER LE TRANSFERT EST LE 28 JUIN. « Il est primordial que nous nous mobilisons pour exiger de l’état un refus explicite de céder les titres miniers de Variscan à Apollo. »

Communiqué de VIGIL’OUST (PER de Merléac) – 15 juin 2018 :

APPEL a la Mobilisation le dimanche 24 juin ==> FORAGES MINIERS EN BRETAGNE L’État nous enfume et suspend l’avenir de notre territoire au bon vouloir d’une société boursière ?!

> L’État peut, jusqu’au 28 juin, refuser de transférer le PERM de Merléac et les autres à la société Appolo Minerals. Le ministre de l’économie vient d’annoncer à la région Bretagne qu’il n’en sera rien. Pour faire passer la pilule, il nous offre une hypothétique  » abrogation d’ici quelques mois » et ce, à la condition qu’Apollo confirme ses intentions vis a vis de la Bretagne.

> C’est de l’enfumage ! Si Apollo ne souhaite pas reprendre les permis bretons, alors pourquoi l’État ne saisit-il pas l’occasion de refuser les transferts des PERMS bretons ? L’État laisse l’avenir de notre territoire suspendu au bon vouloir d’une société boursière sans lui donner de conditions , il le fait soit par manque de courage, soit par volonté de laisser possible la vente des permis miniers bretons dans les mois / années qui viennent !

> L’association Vigil’Oust est scandalisée par la manipulation orchestrée par Bercy, et par le manque de clairvoyance de certains élus . La mobilisation citoyenne centre bretonne est clairement négligée et la démocratie doit reprendre la main.
Nous appelons à une très large mobilisation le dimanche 24 juin prochain afin de faire savoir à l’État que nous sommes très nombreux à exiger le refus de transfert des PERM avant la date fatidique du 28 juin.

> Retrouvons nous nombreux à 14h00 en bas de la côte de Menez-Hiez à Mûr de Bretagne. Venez avec vos t-shirts jaune et vos vélos, pancartes et de quoi faire du bruit. Un goûter partagé et une conférence de presse auront lieu en haut de la butte vers 15h30 !

MERCI DE DIFFUSER UN MAXIMUM

mobilisatio mur de bretagne vigiloust

COMMUNIQUÉ DE L’ASSOCIATION DOUAR DI DOULL (PER de Loc-Envel) – 13/06/2018 :

Le collectif Douar Didoull « pour la préservation de notre terre et contre les projets miniers » a bien pris en compte les dernières déclarations de certains élus concernant le permis d’exploitation de recherches minières (PERM) dit de « Lok Envel » quant à son éventuel abandon.

Le collectif Douar Didoull tient à rappeler, comme il l’avait déjà souligné, que la filiale française de Variscan Mines a bien été vendue à la société Appolo Minerals Limited, qui pourrait devenir détentrice des permis appartenant auparavant à Variscan Mines. Dans sa politique de développement, Appolo Minerals aurait prétendu, il y a quelques jours, ne pas vouloir s’intéresser aux permis bretons dit de Lok-Envel, Silfiac et Merleac.

Ce transfert de permis n’entraîne en aucun cas leur annulation ! En effet, ils pourraient éventuellement être renégocier de nouveau ! Désinformation et récupération politique de tous bords font-elles partie d’une nouvelle stratégie permettant de mener à une acceptation sociale de cette relance minière à la française ?

Le collectif Douar Didoull, qui sur le plan juridique, a toujours en cours contre l’État, une procédure d’annulation du permis dit de « Lok-Envel », informe l’ensemble de la population que
seuls les services de l’État sont en mesure d’annuler ce permis et que sans déclarations officielles de leur part le collectif Douar Didoull reste plus que vigilant !

Par ailleurs, d’autres permis n’appartenant pas à Apollo Minerals sont toujours d’actualité ici en Bretagne et ailleurs. Nous restons donc mobilisés contre les projets miniers et dans un souci d’information, entendons le démontrer lors de la 3ème édition du festival des luttes (conférences, films, concerts, fest-noz) qui se tiendra les 28 et 29 juillet 2018 à Plougonver (22).

Non aux mines, ni ici ni ailleurs !