Archives pour la catégorie Événements

[RESF23] Projection – Débat « Libre! » / 27 novembre / Guéret

PROJECTION / DÉBAT – mardi 27 novembre – Cinéma Le Sénéchal, Gueret (23)  : « Libre ! »

Documentaire de Michel Toesca – durée : 1h40

libreLa Roya, vallée du sud de la France frontalière avec l’Italie. Cédric Herrou, agriculteur, y cultive ses oliviers. Le jour où il croise la route des réfugiés, il décide, avec d’autres habitants de la vallée, de les accueillir. De leur offrir un refuge et de les aider à déposer leur demande d’asile.  Mais en agissant ainsi, il est considéré hors la loi… Michel Toesca, ami de longue date de Cédric et habitant aussi de la Roya, l’a suivi durant trois ans. Témoin concerné et sensibilisé, caméra en main, il a participé et filmé au jour le jour cette résistance citoyenne. Ce film est l’histoire du combat de Cédric et de tant d’autres.

Débat avec Blandine Marty, avocate et témoignages.

Organisation RESF, Attac, Amnesty.

[RESF23] Festival ds solidarités / 24 – 28 novembre / Guéret

Festival des Solidarité – du 24 au 28 novembre  – Grande Salle de la Mairie, Guéret (23)

Le Festival des Solidarités à Guéret aura lieu du 24 au 28 novembre à la Grande Salle de la Mairie et aura pour thème « Invisibles… De l’ombre à la lumière ».

festisol_gueret

Samedi 24 novembre 14h-22h :

- Village des solidarités : Stands associatifs autour d’un arbre à palabres.
- Ateliers pour les enfants sur le thème de l’Ombre à la lumière à 14h par le Réseau Éducation Sans Frontières Creuse.
- Danse Italienne à 15h par El Fogolar Del Monpy.
- Chœur d’enfants des quartiers et café chanté à 16h30 par P’Art Si P’Art là.
- Théâtre « La parole des invisibles » à 17h30 par la Brigade d’intervention Mobile Théâtrale et la Guérétoise de Spectacle.
- Musique réunionnaise avec le Groupe Faham à 18h.
- Burkina Faso – Témoignages des Burkinabés et Spectacle par l’association Fragments de 18h30 à 19h30.
- Partage des saveurs à 19h30 avec la contribution des Conseils de Quartiers.
- Soirée conviviale à 20h avec P’Art Si P’Art là, la chorale d’enfants, la chorale Delval et le public.

Mardi 27 novembre :

- Projection-débat dans le cadre du Festival Alimenterre autour du film « Libre » de Michel Toesca présenté par les associations Attac 23, RESF et Amnesty International au Cinéma le Sénéchal à 18h15.

Mercredi 28 novembre 9h-12h :

- Jeunesse, engagement et solidarité : Ateliers de rencontres et d’expériences de projets [1]

[1Présents à ces ateliers : Eco-collège Louis Durand (Saint-Vaury), Solidarité Laïque, El Fogolar del Monpy, Secours Populaire, P’Art Si P’Art La, Asseept Casamance, Sème tes Graines, Comité de Jumelage, Creuse Amnesty International, Résidence Habitat Jeunes, Maison des Droits de l’Homme, Réseau Education Sans Frontières 23, KAZ, Cercle des Amitiés Créoles.

maquette_programme_2018

6 Octobre – Saint Yrieix La Perche – Manifestation et concerts : Stop aux mines d’or!

stopmines87 manif oct 2018

Un projet de mine d’or a vu le jour il y a peu sur notre département !
Ce projet est à un stade avancé car le permis exclusif de recherche (le PER de Bonneval) a d’ores et déjà été accordé à une société australienne sur une une zone de 300 km² touchant 9 communes du sud de la Haute-Vienne et une commune du nord de la Dordogne.
Compte tenu de l’historique aurifère de la région, il est quasiment certain que ces recherches seront concluantes ; ce qui aboutira, selon le code minier, automatiquement à l’étape suivante : l’exploitation minière industrielle des sous-sols de cette zone !

[Usine à pellets – Collectif Biomasse critique] COMMUNIQUE SUITE AUX RENCONTRES DE LA MONTAGNE LIMOUSINE

DE LA MONTAGNE LIMOUSINE ET PARTOUT EN FRANCE

PHASE 1 DU PLAN VIGIE-PELLET

Nous nous sommes réunis aux Rencontres de la forêt qui se sont tenues cette semaine sur le Plateau de Millevaches pour affronter ces mêmes constats :

– Les forêts diversifiées sont de plus en plus transformées en plantations industrielles.

– Les nouvelles politiques du gouvernement montrent une volonté de privatiser la gestion des forêts publiques et d’en faire des usines à bois.

– Le développement intensif des centrales à biomasse n’est en rien une alternative énergétique, il constitue plutôt une promesse d’épuisement rapide des ressources en bois.
Ici, au coeur de la Montagne Limousine, nous sommes venu-e-s de partout en France pour partager et coordonner nos résistances à cette prédation forestière. Nous nous sommes rendus compte que dans chacune de nos luttes, nous faisons face à une même logique de profit au détriment du territoire et de ses habitants.

Localement, cette logique se nomme CIBV : encore une histoire de patron à l’affût des aides et des politiques de greenwashing, encore des plaquettes de pubs à coups de « produits bio-sourcés », encore des promesses de coupes rases et de stérilisation des sols, encore du chantage à l’emploi… et toujours les forêts qui trinquent, en l’occurrence dans un rayon de 80km, sur un territoire déjà largement affecté par une pratique sylvicole industrielle.

Par la vigie que nous bâtissons ce dimanche 29 juillet 2018 en bordure du site prévu pour l’implantation de l’usine à pellets torréfiés CIBV, nous affirmons notre détermination à faire ce qu’il faudra pour que ce projet ne voit jamais le jour. Nous nous tenons prêts en cas de début des travaux, tout comme nous restons attentifs à toutes les menaces que les politiques forestières actuelles font peser sur le vivant.

Nous nous retrouverons lors de la Marche pour la forêt qui commencera le 15 septembre pour converger le 25 octobre dans la forêt de Tronçais dans l’Allier. Nous invitons tout un chacun à nous y rejoindre.

PREMIERS SIGNATAIRES

Adret-Morvan / Anor Environnement / SNUPFEN-Solidaires / Des membres du Réseau pour les Alternatives Forestières / Des membres du collectif SOS Forêt / Collectif Biomasse Critique / Collectif Abrakadabois (Notre-Dame-des-Landes) / M. Benard (CGT Forêt) /

 

PS : Pour information, et sans grande surprise, nous apprenons ce matin
que la tour érigée en face de l’usine a été abattue dans la nuit.
Espérons que ces amateurs de démolition seront toujours aussi en forme,
et un peu plus malins dans leurs choix, lorsque la tour de 30m prévue
dans le projet CIBV aura commencé à cracher ses composés organiques
volatiles…

document PDF :

DE LA MONTAGNE LIMOUSINE ET PARTOUT EN FRANCE

Festival des luttes – les 28 et 29 juillet 2018 À Plougonver (22)

Affiche Festival des luttes 2018

Télécharger et distribuer l’affiche…

Télécharger et distribuer le programme…

Communiqué de presse de Douar Didoull – le 13 juin 2018

Le collectif Douar Didoull « pour la préservation de notre terre et contre les projets miniers» a bien pris en compte les dernières déclarations de certains élus concernant le permis d’exploitation de recherches minières (PERM) dit de « Lok Envel » quant à son éventuel abandon.

Le collectif Douar Didoull tient à rappeler, comme il l’avait déjà souligné, que la filiale française de Variscan Mines a bien été vendue à la société Apollo Minerals Limited, qui pourrait devenir détentrice des permis appartenant auparavant à Variscan Mines. Dans sa politique de développement, Apollo Minerals aurait prétendu, il y a quelques jours, ne pas vouloir s’intéresser aux permis bretons dit de Lok-Envel, Silfiac et Merleac.

Ce transfert de permis n’entraîne en aucun cas leur annulation ! En effet, ils pourraient éventuellement être renégocier de nouveau ! Désinformation et récupération politique de tous bords font-elles partie d’une nouvelle stratégie permettant de mener à une acceptation sociale de cette relance minière à la française ? (extrait)

Lire la suite…

8 Juillet – BAL TRAD’ à Chambon-sur-Voueize

Nous vous invitons à venir guincher avec nous le dimanche 8 juillet à la salle des fête de Chambon-sur-Voueize, à partir de 17h : apéro-tchatch’ sur les projets nuisibles en Creuse et dans le monde, suivi d’un bal trad’ révolté et survolté avec  les Oiseaux de passage, Duo Eva, les élèves&intervenants du conservatoire, et le groupe Bitoux !

affiche-bal-trad-modif5-red

Nos amis bretons organisent leur Festival des Luttes les 28 et 29 juillet et en Ariège Stop Mines Salau organise son festival les 25 et 26 août à Couflens (Ariège).

RESF23 : URGENT : RDV à Guéret ce soir mercredi 4/07

Communiqué de presse RESF 23
du Mercredi 4 Juillet 2018
Nous venons d’apprendre qu’hier matin un jeune d’une vingtaine d’années sans papiers d’origine russo-arménienne a été conduit au commissariat de Guéret pour être transféré en Centre de Rétention administrative dans le sud de la France.

Ce jeune a sa mère en Creuse, qui elle a des papiers et était en cours de régularisation auprès des services de la préfecture de Creuse. Elle nous a appelés et est comme vous pouvez l’imaginer effondrée! RESF 23 ne peut que dénoncer cette situation qui encore une fois sépare des familles qui avaient choisi de construire leur vie ici! Nous appelons à un rassemblement devant la préfecture ce soir à 18h00 car nous ne pouvons tolérer que la France agisse ainsi en notre nom!

RESF23 : samedi 30 juin – étang de Courtille – Guéret : PIQUE-NIQUE SOLIDAIRE

SOUTIEN A NOS ÉLÈVES EN COURS D’EXPULSION

SAMEDI 30 JUIN – 12H/13H30 – PLAN D’EAU DE COURTILLE – GUÉRET : PIQUE-NIQUE SOLIDAIRE

Depuis quelques mois, en Creuse, des élèves demandeurs d’asile risquent d’être expulsés du territoire français. Ces élèves sont scolarisés depuis plusieurs années à Guéret, à l’école Jacques Prévert et au collège Martin Nadaud. D’autres élèves sont concernés à Saint Vaury et à Felletin.

C’’est inadmissible, insupportable, ces enfants sont bien intégrés et ne demandent qu’à poursuivre leurs études en France.

En grève le jeudi 17 mai, nous avons manifesté pour dénoncer ces expulsions. Nous avons envoyé une lettre ouverte au Préfet de la Creuse, au Ministre de l’Intérieur, au Recteur de l’Académie de Limoges, et au Ministre de l’Education Nationale, sans réponse. Nous avons recueilli 500 signatures sur une pétition papier, une pétition en ligne en recueille actuellement plus de 1000 (change.org).

A l’arrivée des vacances, période à risque pour les élèves sous le coup d’une expulsion, nous souhaitons de nouveau apporter notre soutien à nos élèves :

Une grève ? Plusieurs personne ne le peuvent pas en raison des pertes de salaire ; Une manifestation en semaine ou le soir ? Compliqué avec le travail et la vie de famille.

Nous proposons donc un PIQUE-NIQUE SOLIDAIRE.

SAMEDI 30 JUIN DE 12h à 13h30
PLAN D’EAU DE COURTILLE à GUÉRET, à côté des jeux d’enfants (parking au rond-point à côté du lycée Favard)
Chacun apporte quelque à manger, à boire, si possible une table pliante, des chaises, des couverts, gobelets, sac poubelle

Toutes les personnes souhaitant soutenir nos élèves sont invitées.

Les personnels mobilisés du collège Martin Nadaud de Guéret

Sans titre [1280x768]

RESF23 : Jeudi Solidaire

____________________________________

31/05/2018

JEUDI SOLIDAIRE / tous les jeudi – 18h – devant la préfecture de Guéret (23)

En soutien aux migrants, demandeurs d’asile, de nombreuses familles sont toujours menacées d’expulsion sur le territoire.

___________________________________

Samedi 26 mai : Appel Citoyen à la « Marée populaire » – Guéret / Limoges

Appel citoyen 23 -APPEL A LA « MARÉE POPULAIRE » CREUSE


Face à la restructuration en profondeur de la société française que nous imposent coûte que coûte Emmanuel Macron, son gouvernement et le MEDEF : politique d’austérité, destruction des droits des salariés, casse des services publics, aggravation du sort des sans-emplois, réorganisation catastrophique en matière d’accès à la justice et à l’éducation, réforme fiscale favorable aux plus riches, loi de plus en plus répressive contre les migrants, introduction de l’état d’urgence dans le droit commun, sélection à l’entrée de l’université, répressions des mouvements sociaux, des jeunes des quartiers populaires, destructions brutales à Notre Dame des Landes, utilisation hypocrite des différences entre hommes et femmes en maintenant l’inégalité des salaires, sans oublier une politique militariste au plan national et international.

FACE A L’AGGRAVATION DES INÉGALITÉS,
IL NOUS FAUT RÉAGIR

Le patronat profite de cette situation pour rester sourd aux revendications du monde du travail. En s’en prenant aux personnels à statut, en particulier aux cheminots, Emmanuel Macron espère, s’il l’emporte casser tout esprit de résistance.
Leur coup de force peut échouer car les mobilisations se multiplient partout : journée nationale d’actions, grèves, manifestations, déclarations syndicales et politiques, occupation d’universités, prises de position critiques de beaucoup d’humanistes, dans un seul but :

BÂTIR LA SOCIÉTÉ DANS LAQUELLE NOUS VOULONS VIVRE.

Que l’on soit chômeur, salarié ou retraité, urbain ou rural, demandeur d’asile, cheminot, faisant partie du tissu associatif, du milieu culturel, artistique ou sportif… Nous simples citoyens, ne nous résignons pas au sort que nous promet le gouvernement.

RASSEMBLEMENT SAMEDI 26 MAI
A la gare à 10h30 A GUERET
A 16 h00 à la gare de Limoges

La « Marée Populaire », c’est partout en France samedi 26 mai

Appel citoyen 23

——————————————————————————————————————-

Cet appel fait suite à la réunion de mercredi 16 mai à la salle des associations de Guéret, elle-même faisant suite à un appel à convergence des luttes contre le « délit d’humanité ». Face aux multiples attaques du gouvernement sur tous les fronts, réagissons ! De toutes les manières possibles. Rassemblons-nous, manifestons, restons solidaires de toutes les luttes sociales et environnementales.

Jeudi 24 mai / 18h / Guéret : JEUDI SOLIDAIRE pour Blessing / RESF23

JEUDI SOLIDAIRE / Jeudi 24 mai – 18h

Demain Jeudi 24 Mai solidaire avec les migrants rassemblement devant la préfecture de Guéret à 18h00 pour qu’il n’y ait plus jamais de Blessing….et contre le délit de solidarité!

Tous les jeudis depuis plusieurs semaine un rassemblement se tient devant la préfecture de Guéret à 18h en soutien aux demandeurs d’asiles, dont plusieurs familles sous la menace imminente d’une expulsion.

Ce jeudi 24 mai, nous nous réunissons en mémoire de Blessing, cette jeune nigériane de 20 ans dont le corps a été retrouvé noyé dans la Durance, dans les Hautes-Alpes début mai.

Article de Mediapart : Blessing-20-ans-meurt-noyee-en-France-en-traversant-la-frontiere

Jeudi 17 mai : Journée d’action en soutien aux élèves demandeurs d’asile menacés d’expulsion

SOUTIEN A NOS ÉLÈVES DEMANDEURS D’ASILE EN COURS D’EXPULSION – JOURNÉE D’ACTION jeudi 17/05

Quelques faits :

– Autour de Guéret, les familles de plus de 40 élèves demandent l’asile à la France. De nombreux élèves, dont deux à l’école Prévert, trois au collège Martin Nadaud, une au lycée Favard, ont reçu une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) de la préfecture, et sont donc expulsables à tout moment.

– Plusieurs familles ont dû quitter leur logement et vivent dans des chambres d’hôtel avec des bons d’alimentation.

– Exemple de pays d’origine : la République Démocratique du Congo. Qu’est ce qui y attend nos élèves ? La malnutrition, la prostitution, la guerre, la mort.

– Remarque d’une maman il y a quelques jours : « Si je mourais, mes enfants pourraient rester » (en tant que mineurs isolés en famille d’accueil ou en foyer…).

– Madame la Préfète a le pouvoir d’accorder des titres de séjour, justifiés par le fait que de nombreuses personnes sont malades ou ont des promesses d’embauche.

Nous, personnels et parents d’élèves du collège Martin Nadaud, ne pouvons nous résoudre à laisser faire, à nous retrouver devant des chaises vides dans nos classes. Chacun doit prendre conscience de la gravité de la situation :

Nos élèves sont tout simplement en DANGER.

Nous allons donc nous mettre en GRÈVE le JEUDI 17 MAI et manifester jusqu’à la préfecture. Nous avons demandé une audience à Monsieur le Préfet à 11h. Nous partirons de Martin Nadaud à 9h, en passant par l’école Prévert, le lycée Bourdan, l’école Cerclier, le collège Marouzeau.

NOUS PROPOSONS AUX PARENTS D’ÉLÈVES ET A TOUTES LES PERSONNES VOLONTAIRES DE SE JOINDRE A NOUS

A titre personnel, nous pensons aussi que les élèves peuvent nous rejoindre sous la responsabilité de leurs parents, par solidarité avec leurs camarades. Dans les nouveaux programmes du collège, une compétence à travailler est de permettre aux élèves de « Mettre en œuvre une action responsable et citoyenne, seul ou en groupe, en et hors milieu scolaire, et en témoigner »…

Ci-dessous :

préavis de grève du syndicat SUD Education Limousin : Préavis de grève – mai 2018

et une pétition à signer et faire signer le plus largement possible : Pétitions soutien élèves

 

————————————————————————————————————————————

Revue de presse locale suite à l’action de lundi 14/05 :

L’ÉCHO DE LA CREUSE – Mercredi 16 mai 2018 :

echo sans papiers

LA MONTAGNE – 15 mai 2018 :

la montagne 15 mai

Reportage sur RPG :

https://radiopaysdegueret.bandcamp.com/track/manifestation-enfants-expulsables

Mercredi 16 mai / Maison des associations, Guéret / 20h : Appel citoyen contre le délit d’humanité

Suite à notre rassemblement du samedi 5 mai sur la place Bonnyaud à Guéret pour faire sa « Fête à Macron » et à sa politique liberticide, suite à la discussion publique autour du « délit de solidarité » et à notre action « porteur de parole »sur le marché de Guéret, un appel est lancé, à toutes et à tous pour construire la convergence des luttes. Contre le délit de solidarité, contre le délit d’humanité, pour un autre modèle de société, plus égalitaire, parce que nos luttes ont le même fondements que l’on soit syndicaliste, étudiant, enseignant, zadiste, cheminot, que l’on lutte contre un projet minier ou pour protéger et aider les demandeur d’asile ou encore pour construire un mode de vie collectif alternatif à Notre-Dame-des-Landes :

Appel Citoyen contre le Délit d’Humanité

Une société démocratique ne peut pas exister sans que ses citoyens ne partagent des valeurs. Ces valeurs correspondent à un projet de société.

Notre société s’est bâtie sur la solidarité à travers des lois qui défendent le peuple. La Fraternité permet à travers la Laïcité à chacun de se côtoyer et de vivre ensemble en s’enrichissant des différences de l’autre. L’Egalité s’applique à chacun selon ses besoins à travers le programme national de la résistance. Notre Liberté correspond à notre possibilité de construire notre pensée et de participer aux décisions de nos dirigeants.

Si ces valeurs se sont fondées sur ces lois, c’est parce que les Français avaient connu les heures sombres de la xénophobie, de la peur, du manque de liberté, de la dénonciation et voulaient le meilleur pour leurs enfants. Petit à petit, les gouvernements successifs ont endormi notre vigilance et nous ont demandé de leur faire des chèques en blanc.

Aujourd’hui, le projet de société que le gouvernement nous propose, se construit avec de nouvelles lois basées sur la concurrence, l’individualisme, la privatisation de notre bien commun.
A la Fraternité, on oppose le Délit de solidarité !
A l’Égalité, on oppose des devoirs pour le peuple et des droits pour les plus riches.
A la Liberté, on oppose la répression avec le recours au tout sécuritaire. Ces lois sont fabriquées en notre nom par des gens qui ne représentent qu’eux-mêmes.

Nous refusons de rentrer chez nous, la tête dans les épaules et de recevoir les coups en nous résignant. Nous refusons ce projet de société car nous en voulons un autre pour nos enfants. Nous savons que notre nombre fera notre force. Nous appelons à la construction par toutes les citoyennes et par tous les citoyens convaincus qu’un autre projet est possible, à une réunion :

RDV le Mercredi 16 Mai à 20h00 maison des associations à Guéret.

Pour la convergence des luttes.

Parce que la solidarité ne sera jamais un délit pour nous.

Le 5 mai c’est la Fête à Macron ! Café/Discussion : « délit de solidarité » / RDV Guéret, Place Bonnyaud, 10h

Tract 5 Mai

Le sujet de cet évènement pourrait sembler ne pas être en lien avec la lutte contre les projets miniers, et pourtant : l’exploitation des ressources des pays dits « en développement » par les « démocraties » dites « développées » n’est-elle pas l’une des causes de la misère des populations de ces pays, et donc de leur désir de migration ?

Et n’est-ce pas à E. Macron, alors ministre de l’industrie, que nous devons la grande majorité des PERm sur tout le territoire ?

Extractivisme = Capitalisme = Guerre = Misère : discutons-en !

Alors que notre président nous soigne à coup d’ordonnance, confisquant ce qu’il restait de la parole du peuple ;
Alors que le gouvernement interdit les journalistes à Notre-dame-Landes, et n’autorise que la diffusion des images prises par la gendarmerie, bafouant la liberté de la presse et la liberté d’expression (http://www.acrimed.org/Notre-Dame-des-Landes-Circulez-y-a-rien-a-voir) ;
Alors que de nombreux militants sont poursuivis, arrêtés, condamnés à des peines de prison ferme …

Discutions-en sur la place publique !

Contre Macron et son monde !

Un autre monde est possible, et la solidarité ne sera jamais un délit dans le nôtre !

à lire sur le même sujet :