Tous les articles par h21h

Les lobbies miniers veulent un code juridique qui les arrange

Article REPORTERRE du 21/11/2016 - Isablle Lévy & Claude Taton

Le groupe socialiste à l’Assemblée nationale a déposé une « proposition de loi portant adaptation du code minier au droit de l’environnement ». Elle a été retirée juste avant le week-end du 19 novembre 2016. Tant mieux, car, expliquent les auteurs de cette tribune, les modifications prévues allaient faciliter l’exploitation du sous-sol et compliquer les recours contre celle-ci.

Lire la suite . . .

Salle comble pour la réunion de rentrée anti-mine

img_0113

Ce mardi 13 septembre 2016, c’est dans une ambiance chaleureuse et survoltée que de nombreux citoyens opposés au projet minier de Villeranges se sont retrouvés à Chambon-sur-Voueize, lors de la réunion de rentrée StopMines23.

Depuis 2013, la population et les élus locaux ont multiplié leur opposition massive et publique à ce  permis « d’exploration » minière qui vise à l’ouverture de la mine que l’entreprise Total s’était vue refusée en 1997 par le gouvernement en place, après 9 ans de recherches abouties dans les années 1980.

Le 17 juillet dernier, la multinationale La Mancha-Cominor a demandé le renouvellement de son permis exclusif de recherches (PER) pour 3 ans au ministère de l’Économie et l’Industrie et du Numérique. Mr Delorme, porte-parole de l’entreprise, avait pris soin de laisser planer le doute quant à la pérennisation du projet.

Continuer la lecture de Salle comble pour la réunion de rentrée anti-mine 

Festival Stop Mines : merci à nos producteurs locaux

L’association STOPMINES23 remercie chaleureusement les producteurs-coopérateurs de la « Coop des champs » pour leur participation à son festival 2016.

Elle remercie tout particulièrement :

Tous vos excellents produits ont régalé les bénévoles et leur ont donné … bonne mine !

Toute l’équipe de STOPMINES23 vous souhaite une bonne fin de saison.

3ème commission de suivi du PER de Villeranges : Cominor-La Mancha cache encore son jeu

Ce jeudi 2 juin 2016, M. Philippe Chopin, Préfet de la Creuse convoquait les membres de la Commission d’Information et de Suivi du PER de Villeranges. Son objectif annoncé était clair : alors que cette période légale de 3 ans touche à sa fin, connaître les projets de Cominor-La Mancha pour les mois et années à venir : obtenir le permis d’exploiter ? abandonner ce PER ? ou bien en demander son renouvellement pour 3 ans comme son représentant l’avait évoqué dans la presse ?

Comme toujours avec cette multinationale, aucune réponse crédible n’a permis de dévoiler la vérité sur ses intentions : France Bleu Creuse était sur place.

10 juillet 2016 – Concours Photo StopMines23 : date limite de participation

Dans le cadre de la journée internationale contre l’extractivisme, notre association StopMines23 organise un CONCOURS PHOTO autour du thème « l’eau en Creuse » c’est-à-dire l’eau dans tous ses états : furieuse, joyeuse, pluvieuse, absente…, à vous de voir, libérez votre créativité !

IMGP5035 [1280x768]

Les mines, entre autres destructions possibles, pollueront bien évidemment les rivières, les puits… bref,  l’eau et ses habitants naturels : poissons, tritons, batraciens …

A vous de protéger notre région en montrant sa beauté par vos photos.

Les 10 images choisies par notre jury seront imprimées en taille A4 et exposées au Festival «Stop Mines» qui se tiendra le 23 juillet 2016 à Bord Saint Georges (23230) au lieu-dit «les Fayolles».

Pour participer, il vous suffit simplement de consulter le règlement : ICI

Bonne chance à tous

 

En Creuse, notre Or c’est la Nature. En Allier aussi !

ExploitationCarriereNos proches voisins de la commune d’Archignat (03380) sont eux aussi menacés par des projets extractivistes : la réouverture de l’ancienne carrière de granulats.

Ce projet aux conséquences environnementales que l’on sait comparer à celles causées par l’extraction minière, menace cette paisible commune de l’Allier. Une enquête publique vient d’être ouverte : elle sera clôturée le 19 avril 2016. Déjà la population, lucide et éclairée, a montré son opposition lors d’une réunion publique le 17 mars, ayant attiré près de 200 personnes à Huriel … Continuer la lecture de En Creuse, notre Or c’est la Nature. En Allier aussi ! 

L’eau témoigne des dégâts miniers sur les territoires

Extractivisme : de l’eau dans le gaz (et aussi dans l’or, le pétrole, le charbon…)

Pipeline

Quoi de commun entre toutes les industries extractives ? L’eau.
Pompée sans merci, souillée, épuisée, détournée, retirée aux populations locales, l’eau témoigne des dégâts miniers sur les territoires …

Continuer la lecture de L’eau témoigne des dégâts miniers sur les territoires 

Régression inédite du droit de l’environnement

SterileMine1

Quatre mois après la COP21, le gouvernement vient de déposer un amendement sur le projet de loi biodiversité qui créerait un « permis de polluer ». Finalement retiré, il aurait permis aux industriels de ne rien payer en cas de préjudice écologique qu’ils auraient causé. « Il y a eu un lobbying monstrueux auprès du gouvernement de la part, principalement, du Medef et de l’Afep, la très puissante Association française des entreprises privées. » lit-on dans la presse.
Et comme toujours en matière d’environnement, cette menace, jamais définitivement repoussée, peut revenir à tout moment …

Continuer la lecture de Régression inédite du droit de l’environnement 

A Lussat, les habitants refusent la mine et continuent de s’informer

Vendredi 22 janvier 2016, les habitants de Lussat (23170) étaient conviés à une réunion d’information sur le retour des projets miniers. Cette commune, qui est au coeur du projet de mine à ciel ouvert déjà promise par Total en 1989, est de nouveau convoitée par l’entreprise Cominor, filiale de La Mancha. C’est à l’initiative de Mathieu, jeune agriculteur du village, que ce moment d’écoute et d’échange a pu être proposé, dans la salle des fêtes. Il a fait appel à l’expertise de membres de l’association StopMines23, qui réalisent un travail de recherches et d’analyses sur ce sujet depuis 2013.

ReunionLussat22.01.2016-01

La présentation commence par la projection de documents officiels et d’archives. Continuer la lecture de A Lussat, les habitants refusent la mine et continuent de s’informer 

Sébastien de Montessus est entendu lundi 9 novembre par les enquêteurs de la Brigade financière

M. Sébastien de Montessus est le PDG de la société minière LA MANCHA dont sa filiale COMINOR a obtenu le permis exclusif de recherche de Villeranges à Lussat.

Depuis déjà juin 2015 la presse relate plusieurs articles sur l’affaire URAMIN et tout récemment (10/11/2015, RTL.fr), on peut lire que : « L’ancien directeur des mines d’Areva, Sébastien de Montessus, est entendu depuis lundi 9 novembre matin par les enquêteurs de la Brigade financière. Son audition s’inscrit dans le cadre de l’instruction ouverte, cet été, sur la présentation de faux bilans concernant la société UraMin acquise en 2007 par Areva ».

Nous tenons, au nom de l’association StopMines23, à rappeler ici à nos lecteurs que la présomption d’innocence doit, toujours, être respectée et même si les faits évoqués sont graves, rien ne nous permet, en l’état de nos connaissances de dire que M. Sébastien Bernard de Montessus de Ballore Augier de Cremiers soit coupable.

Nous restons fidèles à ce principe de droit pour nous rassurer et savoir un jour la vérité. Nous rappelons cependant que M. Sébastien de Montessus déclarait lui-même dans la presse à propos des projets de son entreprise sur notre territoire : « Nous prenons la Creuse comme test, ce projet est un très bon laboratoire sur le plan environnemental, réglementaire et sociétal. ». Nous serions très affectés d’apprendre que nous, les creusois, considérés comme cobayes de ce « laboratoire »,  pourrions être victimes de son haut responsable qui serait avéré reconnu délinquant par les tribunaux.

Attendons que la justice se fasse entendre, nous vous en reparlerons.

Pour en savoir plus :

 

Écrivez au Préfet de la Creuse

Si vous êtes convaincu de la légitimité à refuser ce projet minier, vous pouvez  facilement, en tant que simple citoyen, l’exprimer par courrier postal auprès de Monsieur le Préfet de la Creuse.

Notre association ayant reçu copie de certaines des lettres qui lui ont déjà été adressées, et pour vous donner une idée de leur teneur, nous avons décidé de mettre à votre disposition ci-après, des lettres types qui reprennent les arguments majoritairement développés.

Alors, n’hésitez pas à vous emparer de ces documents, tels quels ou en apportant vos propres modifications, l’essentiel étant que Monsieur le Préfet puisse recevoir de la part des nombreux citoyens alertés, l’expression de leur refus de ce projet.

Modèle de lettre écrite par un citoyen creusois

 

Modèle de lettre écrite par un citoyen de l’Allier

 

Modèle de lettre écrite d’un point de vue plus général

 

Châtelet vue du ciel - 2009

Photo : 2009 –  Résidus miniers toxiques des Mines d’Or du Châtelet

Enfin, si vous souhaitez, vous aussi, nous transmettre copie de propres lettres que vous ou votre entourage ont pu rédiger et adresser à Monsieur le Préfet de la Creuse, n’hésitez pas à le faire par courriel : contact@stopmines23.fr

Les élus de Bord-Saint-Georges affirment le rejet du projet minier de la COMINOR.

Lors de la séance du conseil municipal du 27 Août 2015, les élu(e)s de la commune de Bord Saint-Georges concernée par le périmètre du PER ont voté à l’unanimité des présents, une motion relative aux projets miniers dans la Creuse demandant, entre autres, à l’Etat de ne pas accorder les autorisations de travaux sollicités par la société Cominor-La Mancha.
Une initiative de plus dans ce sens qui montre encore une fois l’attachement de cette commune au bien-être de la population, au respect de son patrimoine et de son activité agro-touristique inscrits durablement dans l’équilibre économique de notre territoire.
Motion-Bord-Saint-Georges2