Tous les articles par dédé mineur

Pollution à l’arsenic dans l’Aude: La surveillance sanitaire s’étend à tous les enfants de moins de 11 ans

La mine d'or de Salsigne, fermée en 2004 et soupçonnée d'être à l'origine d'une pollution à l'arsenic dans la vallée de l'Orbiel
La mine d’or de Salsigne, fermée en 2004 et soupçonnée d’être à l’origine d’une pollution à l’arsenic dans la vallée de l’Orbiel — PASCAL PAVANI / AFP

Depuis que la surexposition à l’arsenic d’au moins sept enfants de la vallée de l’Orbiel, dans l’Aude, a été dévoilée par leurs parents, les autorités semblent enfin avoir pris la mesure de l’inquiétude des populations qui vivent en aval de l’ancienne mine d’or de Salsigne  et de ses cinq dépôts de déchets.

Lire la suite

Le tribunal administratif de Toulouse annule le Permis de Salau, l’état veut faire appel…

Par décision du Tribunal administratif de Toulouse en date du 28 juin 2019, le Permis Exclusif de Recherche de Mine accordé le 21 Octobre 2016 à la société Variscan Mine SAS a été annulé. Communiqué de Presse du Tribunal Administratif de Toulouse ici :
http://toulouse.tribunal-administratif.fr/Actualites-du-tribunal/Communiques-de-presse/Mine-de-Salau-annulation-du-permis-exclusif-de-recherches-accorde-a-la-societe-Variscan-Mines

Le texte du jugement se trouve ici : http://toulouse.tribunal-administratif.fr/content/download/163741/1654298/version/1/file/1605772%20Jugement.pdf

NB : L’État veut faire appel de la décision du tribunal administratif et demander le sursis à exécution du jugement (?!!)

A lire aussi :
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/justice-annule-permis-recherche-mine-salau-fond-opposition-miniere-occitanie-1692572.html

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/ariege/foix/ariege-nouvelle-mobilisation-contre-reouverture-mine-salau-1696248.htm


Gilets jaunes à Limoges : charge policière et mensonges médiatiques

Publié le 24 juin 2019 | Mise à jour le 2 juillet

Mise à jour du 25/06/19 : Les deux arrêtés sont passés en comparution immédiate : huit mois de prison dont quatre mois assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve pendant deux ans pour l’un et quatre mois avec sursis mise à l’épreuve avec l’obligation d’accomplir un travail d’intérêt général pour l’autre. Pas de mandat de dépôt. L’audience tendue est marquée par deux expulsions de la salle et une interpellation.

Samedi 22 juin avait lieu une manifestation/occupation au rond-point de Grossereix, la police a attaqué l’occupation et a arrêté 2 personnes, Le populaire s’est empressé d’écrire un article parlant de « rébellion » ou encore de « l’arrestation difficile d’un lanceur de palette » (sic) reprenant la version policière. L’article en ligne du populaire a été modifié suite au communiqué. Le collectif Gilets jaunes unis 87 revient sur ce nouvel évènement de violence policière :

Suite à l’article du Populaire du Centre du 23 juin 2019, intitulée « Un feu de palettes vire à la rébellion en marge de la manifestation des Gilets jaunes à Limoges », le collectif Gilets jaunes unis 87 apporte les précisions suivantes :
De nombreux éléments cités dans l’article ne correspondent pas à ce qui s’est produit ce 22 juin.
« Une échauffourée entre Gilets jaunes et manifestants » : quels manifestants ?
« Des flammes atteignant plusieurs mètres de haut » : ce n’était pas le cas.
« Des insultes contre les agents » (de police) : les policiers n’ont pas été insultés, « anticapitalistes » étant la dénomination des Gilets jaunes eux-mêmes.
La violence de l’intervention policières rend invérifiable ce qui est reproché à l’un des Gilets jaunes, l’explication réside sans doute dans le commentaire d’un policier qui a lancé « tolérance zéro pour les Gilets jaunes »

Lire la suite sur labogue.info

Dix engins de terrassement incendiés ce dimanche matin sur le chantier de serres à tomates de Rosiers d’Egletons (Corrèze)

C’est le gardien de l’incinérateur voisin, ce même incinérateur qui devra chauffer les 8 hectares de serres à tomates de type cathédrale, dont la mise en fonction est prévue pour fin 2019, qui a donné l’alerte.

Aux alentours de 5 heures, ce dimanche matin, il a remarqué une lueur suspecte au niveau des engins de terrassement stationnés sur ce chantier de 11 millions d’euros en cours sur la commune de Rosiers d’Egletons.

lire la suite


Pas de nucléaire, ni à Bessines ni à Bure ni au Niger

Un communiqué de revendication d’un sabotage sur la ligne ferroviaire de Bessines, sur laquelle transitent des déchets radioactifs, dans la nuit du 3 au 4 juin a été diffusé :

Pour un acte 30,
cette nuit, on sabote l’installation de la ligne du train qui approvisionne la décharge nucléaire de Bessines.
Areva a changé de nom mais produit toujours la même merde irradiée ici et ailleurs.
Cette entreprise participe du mouvement général de la société capitaliste qui amène le monde dans le mur.
On veut pas de nucléaire
nulle part
ni à Bessines ni à Bure ni au Niger

et puis oublie ton EPR.

à lire sur https://labogue.info/spip.php?article483

Vendredi 17 Mai – Dans quel pays voulons-nous vivre? Projets nuisibles et chemins de traverse

Soirée débat proposée par Stopmines23 et Creuse-Citron « La Creuse, c’est encore un secret pour tout le monde. » Curieux paradoxe que cet ancien slogan touristique… Et si le fait qu’il puisse encore faire bon vivre quelque part tenait justement à ce secret, ce léger écart vis à vis de la frénésie économique ? N’y a-t-il rien d’autre pour faire vivre ce pays que l’Internet obligatoire, des forêts d’éoliennes géantes, la plaie béante d’une mine à ciel ouvert, mille coupes rases ruinant les bois, des fermes toujours moins paysannes, toujours plus industrielles ? La Creuse est convoitée par de multiples promoteurs, privés et publics, qui voudraient bien faire ce que bon leur semble de ce pays où ils ne vivent pas. Mais nous, habitants d’ici, que voulons-nous ? Que faisons-nous ?
Ce soir il pourrait être question de lutte,contre tout ce qui menace la vie ici. « Vous reprendrez bien une cuillère de sirop anti-tout ? » Anti tout ? Pas si sûr…. Nous n’avons rien contre, au hasard : la démocratie directe , les cultures vivrières ou paysannes et la vente sur les marchés. Les bibliothèques et les bistrots. L’hospitalité, l’entraide, les communs et bien d’autres choses à défendre,à organiser, à faire vivre. Ce soir, il pourrait être question de ça, aussi.

Le Fabuleux destin-Quartier du petit Saint-Jean, à Aubusson -6 rue Roger Cerclier

IA, 5G, Linky : innover pour aggraver la crise sociale et écologique

« L’intelligence artificielle en marche pour foncer dans le mur »

paru dans lundimatin#186, le 9 avril 2019

Comme nous l’écrivons dans un autre article, jeudi 9 avril, le député LREM Cédric Villani intervenait à l’école des Mines d’Albi à propos de l’économie numérique et de la société du Big Data. Sa performance fut cependant perturbée par des gilets jaunes tarnais a priori peu convaincus par les bienfaits de l’innovation technologique sur leur quotidien. En sus de leur adresse directe au député, nous reproduisons ici un texte d’analyse plus long à propos de l’importance des nouvelles technologies dans l’aggravation de la crise sociale et écologique actuelle. Lire la suite

5 Avril – Felletin – 9h – Rassemblement contre le Plan particulier de la Creuse

arton427-cfd68-ffdd7Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, viendra signer le Plan particulier pour la Creuse (PPC), au lycée des métiers du bâtiment de Felletin, vendredi 5 avril, à partir de 9h30.

A cette occasion, des habitant·e·s de la Creuse appellent à un rassemblement à 9 heures, devant l’entrée principale du Lycée des métiers du bâtiment, pour questionner les enjeux de la « planification » du département et alerter sur ses effets prévisibles.

      « On nous a déjà annoncé la couleur (verte) du PPC :

  • déploiement de la fibre optique et de la 4G ;
  • développement de secteurs d’activité dans la domotique, la télémédecine, les biotechnologies, le télétravail ;
  • établissements scolaires connectés (tablettes, smartphones et imprimantes 3D), fablabs, création d’un pôle d’excellence sur les drones ;
  • rationalisation de l’exploitation du bois, déploiement de la technologie photovoltaïque et géothermique, de l’éolien, de la méthanisation, des réseaux haute et très haute tensions afin de devenir leader en matière de transition énergétique ;
  • extension et amélioration du réseau routier, adapté aux besoins des voitures électriques ;
  • sans oublier de faire de la Creuse une destination phare du « tourisme vert ».

    Soyez-en sûr, la France de l’aménagement du territoire étant celle de la production et du rendement, et le progrès industriel ne connaissant aucune limite, cet aménagement du territoire, sauf catastrophe, ne saura, lui non plus, connaître de fin. Le PPC permettra de faciliter et accélérer la mise en place de projets nuisibles, dans lesquels nombre de start-up et multinationales veulent investir, avec, entre autres conséquences, la destruction du paysage et de ce qui reste de campagne.

    Nous appelons à constituer une opposition forte et déterminée contre cet avenir qu’on veut nous imposer. Nous refusons de choisir entre, d’un côté, le dépérissement du département, et, de l’autre, le développement économique permis par la fuite en avant technologique et la vie connectée.

    La Creuse et ses habitants ne sont pas des marchandises. Nous refusons que le pays se réduise à une réserve au service des métropoles. Non au PPC !

Rendez-vous vendredi 5 avril, 9h, devant l’entrée principale du lycée des métiers du bâtiment de Felletin.

———-

Macron également à Felletin ?

En prime de la ministre, c’est Le populaire qui fait courir la rumeur : Macron pourrait également venir à Felletin le 5 avril pour la signature. L’occasion pour lui de se faire mousser, pour nous de le dégonfler.

«          Et si Emmanuel Macron venait en Limousin avant les commémorations d’Oradour-sur-Glane comme certains l’avancent ? C’est en tout cas une possibilité que l’on ne néglige pas du côté de Felletin où Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, viendra signer, le 5 avril, le Plan particulier pour la Creuse. Les reconnaissances réalisées vendredi matin prennent en tout cas en compte cette éventualité. [1]

Lire sur Labogue.info

————–

A lire aussi :

La Montagne – « Felletin, le Premier ministre va lancer le « plan Marshall » pour la Creuse et la Région signer un chèque de 41 millions d’euros »

 

 

Clermont Ferrand – Festival étudiant contre le racisme et les discriminations : Marielle Franco à l’honneur

marielle vive2
Actus locales / Par Eloise LEBOURG –  Antoine Legrand
C’est une tradition pour l’UNEF : faire écho à la journée mondiale contre le racisme et les discriminations. Le syndicat étudiant organise une fois de plus un festival visant à sensibiliser les étudiants à ces questions. Ateliers, projections et débats prendront place un peu partout à Clermont du 25 mars au 06 avril.